[Biologie Médicale] - NL -16/01/2023 - Maladie rénale chronique : l'albuminurie pour le dépistage et le suivi

[Biologie Médicale] - NL -16/01/2023 - Maladie rénale chronique : l'albuminurie pour le dépistage et le suivi
 

Voir le contenu de ce mail en ligne

 
NL maladie renale
     
 
 

MALADIE RÉNALE CHRONIQUE

L'albuminurie pour le dépistage et le suivi

 

Selon les dernières recommandations de la HAS, c'est l'albuminurie qui doit être dosée sur un échantillon d'urines une fois par an, et , bien sûr, lacréatininémie, aussi bien dans le cadre du suivi d'une MRC, d'un DT2, d'une HTA ou d'un traitement néphrotoxique que dans un dépistage chez les patients à risque. Il s'agit des patients avec:

  • diabète
  • hypertension artérielle traitée ou non traitée
  • insuffisance cardiaque
  • obésité (IMC > 30 kg/m2)
  • maladie de système ou maladie auto-immune
  • affection urologique
  • ATCD familiaux de maladie rénale avec IR évolutive
  • ATCD de néphropathie aigüe
  • traitement néphrotoxique antérieur
  • exposition aux produits de contraste iodés 
  • exposition à des toxiques professionnels (plomb, cadmium, mercure).

L'albuminurie, et encore mieux le RAC (rapport albumine/créatinine urinaire), est un marqueur pronostique dont l'augmentation précède le déclin du DFG ou l'insuffisance cardiaque (tableau 1).

Tableau 1 maladie renale

Vers un RAC à l’initiative du biologiste médical

C'est pour cela que, en association avec les néphrologues (cf courrier SFNDT), les cardiologues, les endocrinologues, les médecins-généralistes et les associations de patients (FFD, Renaloo, France Rein), nous devons obtenir de la CNAM que le RAC (rapport albumine/créatinine urinaire) puisse être effectué à l'initiative du biologiste dans le cadre du suivi comme du dépistage des patients à risque.

Il s’agit de lutter contre une perte de chance pour ces patients diagnostiqués tardivement alors que des molécules néphro-protectrices efficaces comme les glifozines ou la finérénone sont mises sur le marché. Elles peuvent en effet retarder l'entrée dans la suppléance (dialyse ou greffe) d'une quinzaine d'années.

Il faut, aussi, que le clinicien puisse apprécier le déclin annuel du DFG à partir d'un graphe de l'historique des DFG (à intégrer aux résultats).

Le score KFRE (Kidney Fonction Risk Equation) ou Score de Risque Rénal, score pronostic d'évolution vers une IRCT, est recommandé pour orienter les patients vers le parcours de soins adapté (non spécialisés, spécialisés ou parcours multidisciplinaire) mais il nécessite, aussi, le calcul du RAC. Et l'échantillon d'urines, même en cas de prescription, n'est transmis au laboratoire que dans moins de 30 % des cas en moyenne, sur tout le territoire. La France est le mauvais élève de la classe !

Tableau 2 maladie renale

Avec le tableau ci-dessous à double entrée (tableau 2), vous pouvez visualiser d'un seul coup d'oeil le risque pour le patient: "il est dans le vert ou dans le rouge" (SFNDT).

Tableau 3 maladie renale

Les premiers résultats d'une étude réalisée aux Pays-Bas, étude THOMAS (Towards home based albuminuria screening) avec randomisation de 15 072 personnes de la population générale, âgées entre 45 et 80 ans,  viennent d'être publiés. Le troisième dosage de l'albuminurie a permis de repérer 5,1 % de patients qui présentaient un RAC supérieur à 30mg/g; pour 62 % d'entre eux, c'était une découverte. 

Tant que la NABM n'est pas modifiée, vous devez alerter les prescripteurs pour que ce dosage soit prescrit à leurs patients à risque une fois par an, en bas de page de compte-rendu, par exemple La protéïnurie sur 24h ou échantillon doit être abandonnée sauf prescription explicite, ou dans le cadre de la surveillance de la grossesse. Dans tous les autres cas, c'est l'albuminurie qui doit être dosée. Trop de prescripteurs reçoivent des résultats de dosage d'une protéïnurie, même si la prescription était explicite.

3 liens recommandations HAS : 

  1. 7 messages pour améliorer votre pratique
  2. Les points critiques du parcours    
  3. Le guide du parcours de soins 
 
   

 

 

Plus d’actualités sur sdbio.eu !

 
 
 
© 2023 Syndicat des biologistes
Ce mail vous a été envoyé suite à votre inscription sur sdbio.eu
Pour vous désabonner de cette newsletter, cliquez ici