Panier Vide

ACTUALITÉ SYNDICALE (170)

Comme nous vous en informions dans notre newsletter du 26 mars, l’arrêté sur les baisses de nomenclature, initialement prévues en avril 2020 (lire l’article sur sdbio.fr), a été publié au Journal officiel du 1er avril.

Après l’avis de la HAS du 26 mars (voir l’article sur www.sdbio.eu), le décret autorisant de nouveaux professionnels de santé à vacciner a été publié le samedi 27 mars.

Conformément à l’avis de la HAS, les biologistes médicaux, pharmaciens d’origine*, sont désormais autorisés à prescrire et à administrer le vaccin contre la Covid… mais uniquement en centre de vaccination.

Le SDB rappelle que les biologistes médicaux ont la compétence et la capacité d’être un appui bien plus décisif dans la mobilisation pour la vaccination.

Les quatre membres du SDB candidats aux élections du Conseil d’administration de la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) ont été largement élus (avec des taux allant de 88 à 98%). 

Un comité de suivi du protocole s’est réuni le mercredi 17 février 2021. Ce point entre l’Assurance maladie et les syndicats représentatifs de la profession était important car il a permis de revenir sur l’année 2020 et de projeté l’avenir du protocole dans les prochains mois. Il s’agissait également d’acter l’entrée en vigueur de baisses de nomenclatures qui devaient s’appliquer en avril 2020 (voir la liste des baisses de tarifs) et qui avaient été suspendues en raison de la crise sanitaire.

Il y encore peu, l’arrivée des vaccins nourrissait l’espoir d’une sortie de crise sanitaire proche. Mais l’émergence des variants a profondément changé la physionomie de la pandémie. Au-delà de l’assurance donnée par un test RT-PCR qui détermine si vous êtes porteurs ou non du virus et de son ARN, la variation de son génome relance les questions de contagiosité, de morbidité, voire de protection par les vaccins.

La réforme des retraites a été suspendue avec la pandémie, mais le sujet va revenir d’une façon ou d’une autre dans l’actualité dans les prochains mois. Il faudra être prêt, vigilant et pugnace pour que la profession garde le pilotage de son régime. Or seules les organisations syndicales seront habilitées par le gouvernement à négocier les décrets d’application de la loi. Et seul le SDB a participé, pour les biologistes médicaux libéraux, aux négociations avec le gouvernement.

Dans ce contexte, n’oubliez pas de voter en février (période de vote du 1er au 5 mars) pour le renouvellement des membres du conseil d’administration de la Caisse d'assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP), c’est très important.

Et votez pour les candidats du SDB !

Le SDB s’associe sans réserve au communiqué commun diffusé par la profession le 7 janvier qui exhorte le ministre de la Santé à associer les biologistes médicaux à l’effort de vaccination. En outre, le SDB propose une implication immédiate auprès de leurs patients et incitent les biologistes médicaux et leurs équipes à se faire vacciner sans délai. C'est possible, nous en avons eu la confirmation aujourd'hui.

François Blanchecotte, Président, et l'ensemble des membres du bureau du SDB, vous souhaitent une excellente année 2021 et vous présentent leurs meilleurs vœux.

François Blanchecotte, Président du SDB, et les membres du Bureau national du SDB vous souhaitent de très belles fêtes de fin d'année et vous donnent rendez-vous en 2021.

Le Journal officiel du 13 décembre a publié l'arrêté qui met en application les nouveaux tarifs des tests RT-PCR à compter du 15 décembre. Des tarifs conditionnés au temps de rendu des résultats. 

Si le principe est simple et rapide à comprendre, la mise en œuvre prévue par l'Assurance maladie est malheureusement complexe. Nous vous proposons donc une fiche explicative pour vous aider.

Parmi les mesures prises par le gouvernement pour accompagner la mobilisation des professionnels de santé, et en réponse à la demande de la profession et de l’accord verbale obtenue par le SDB (voir l’info du 6 novembre), le Journal officiel du 9 décembre a publié l’arrêté du 8 décembre qui autorise la poursuite de l’activité des laboratoires qui seraient en défaut d’accréditation. 

Un accord a finalement été trouvé entre le SDB, seul syndicat patronal représentatif des LBM auprès du ministère du Travail, et la CFDT, forte de 49,86 % de représentativité dans la branche, sur une augmentation des salaires de 1% au 1er juillet.

Les négociations avaient débuté en janvier 2020 sur des positions classiquement très éloignées entre les représentants des salariés et ceux des laboratoires. 

Lors de son allocution du 24 novembre, le Président Emmanuel Macron a réaffirmé l’importance de la phase de dépistage de la Covid-19 dans la stratégie globale de lutte contre la pandémie et de la maîtrise des phases de déconfinement. Le SDB note avec intérêt qu’il a évoqué les tests RT-PCR et les tests antigéniques de manière bien plus en adéquation avec les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) que lors de sa dernière intervention et que les décisions du gouvernement de ces dernières semaines. Il est en cela cohérent avec son appel à agir et décider en s’appuyant sur les données scientifiques et non sur les mouvements d’opinion.

Le SDB milite pour l’interprofessionnalité et la complémentarité entre les professions. S’il revendique pour les biologistes médicaux l’exercice plein et entier de leurs compétences dans leur domaine du diagnostic, il ne cherche pas à déborder sur des terrains qui ne sont pas au cœur de leur métier. Toutefois, la situation sanitaire et les enjeux de santé publique de la campagne de vaccination anti-Covid le conduisent à faire savoir que les biologistes médicaux ne peuvent qu’être à la disposition des pouvoirs publics pour relever ce nouveau défi.

Dans la foulée de la demande faite par l’ensemble de la profession, le SDB avait obtenu du ministre de la Santé, Olivier Véran, l’engagement oral que les audits Cofrac seraient suspendus dans cette période de forte pression pour les laboratoires de biologie médicale.