Panier Vide

04 mars 2016

Décret n°2016-45 : inadapté pour les LBM ultramarins

Évaluer cet article
(0 Votes)

Le SDB déplore un texte inadapté aux contraintes des laboratoires de biologie médicale ultramarins.

DECRET INADAPTÉ DECRET INADAPTÉ

Parmi les décrets d’application de la loi de réforme de la biologie médicale de 2013 enfin publiés le 26 janvier dernier figurait celui relatif aux modalités spécifiques d'aménagement de la procédure d'accréditation des laboratoires de biologie médicale pour la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon (Décret n° 2016-45 du 26 janvier 2016). Malgré l’important travail de pédagogie réalisé depuis plusieurs années auprès des Pouvoirs publics par les biologistes médicaux, et relayé par les députés de ces territoires, quasiment aucune demande d’aménagement de la procédure d’accréditation n’a abouti. Seule la problématique des frais de transport des évaluateurs du Cofrac a été à peu près prise en considération. Le décret prévoit en effet leur mutualisation entre les laboratoires d’un même territoire de santé.

Le SDB ne peut que constater que les préoccupations et difficultés exprimées par les biologistes médicaux de ces territoires n’ont pas été suffisamment prises en compte. La situation est donc très loin d’être satisfaisante et le SDB renouvelle son soutien aux biologistes médicaux de ces territoires et à ses représentants.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le mercredi, 13 avril 2016