Panier Vide

Chers collègues biologistes médicaux, 

Du 8 au 22 octobre 2012, vous êtes appelés à désigner vos représentants au Régime Social des Indépendants (RSI). (Cliquez pour en savoir plus)
Chaque voix pour la liste Professions libérales 2012-UNAPL est un pas de plus vers un RSI où les attentes des professions libérales seront vraiment prises en compte. La défense des intérêts des biologistes médicaux passe par la victoire de la liste Professions libérales 2012-UNAPL.

Convivial et d'accès facile, le site http://www.convention-labo.com/, créé par la Commission Nationale de la Convention Collective des laboratoires extra hospitaliers, a pour mission d'informer les professionnels concernés sur l'ensemble des accords conclus par les partenaires sociaux.

Toute la profession refuse la septième baisse

La Plate-forme d'exercice professionnel (PEP) rassemble pour la première fois tous les syndicats nationaux et régionaux, les réseaux de laboratoires, les syndicats de jeunes biologistes et les associations.
Ils s'expriment d'une seule voix pour refuser la nouvelle et septième baisse consécutive des tarifs de biologie proposée par l'Assurance maladie et en débat à partir de la semaine prochaine au Parlement dans le cadre du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013.

Bonjour,

Vous êtes biologiste médical et vous avez des attentes (innovations, informations techniques, connaissances scientifiques, nouveaux fournisseurs, échanges…).
Nous souhaitons les entendre pour vous proposer des JIB toujours plus proches de vous.

L'obligation conventionnelle d'adhérer à l'IPGM pour le régime de prévoyance entraine la grogne de biologistes médicaux.

Dès septembre 2011 nous vous faisions part de l'échéance du contrat prévoyance au 31 décembre de la même année.
Pour renouveler ce contrat, les parties signataires ont réalisé un appel d'offre public. Le choix fait par la commission paritaire s'est basé sur un classement des offres sur la base d'un rapport établi avec l‘assistance d'un actuaire conseil indépendant et d'un avocat.

  • Ci-joint les deux avenants prévoyance : salarié et cadre (format pdf).

Le SDB interpelle les pouvoirs publics et le Cofrac sur le SH-REF-02

En plein cœur de l'été (le 30 juillet) le Cofrac publiait, sous la référence SH-REF-02, de nouvelles directives "temporaires" relatives à la question, particulièrement sensible, de la validation des examens de biologie médicale pendant les heures de permanence des soins.

Tant en raison de la méthode que du contenu de ce document, le président du SDB, François Blanchecotte, a vivement réagi par lettre officielle en date du 10 septembre, adressée à Jean-Yves Grall, Directeur général de la Santé, au Docteur Anne-Marie Gallot, Bureau qualité des pratiques et des recherches biomédicales, à Daniel Pierre, Directeur du Cofrac, et à Hélène Mehay, responsable section santé humaine du Cofrac.

Le SDB croit en l'avenir d'une biologie médicale humaine et de proximité

Le 4 septembre dernier paraissait dans le quotidien Le Monde un article consacré aux mutations de la biologie médicale et dessinant un avenir sombre pour notre profession. Interpellé par le parti pris de l'auteur de cet article, thuriféraire d'une "révolution" de la "santé de proximité" par les machines, le SDB juge utile et nécessaire de rétablir quelques vérités et de défendre sa vision d'une biologie médicale à la fois moderne et au service des patients.

Biologie Médicale n° 96? Juillet 2012
Edito par FRANçOIS BLANCHECOTTE, Président du SDB

L'alternance politique permettra-t-elle de débloquer la situation de la biologie médicale ? J'aimerais tellement pouvoir répondre avec certitude et confiance. Mais aujourd'hui, rien ne me permet d'affirmer que les paroles de soutien et l'écoute que nous avons eues de la part des nouveaux gouvernants lors des premiers contacts se traduiront rapidement par des avancées positives pour notre profession.

Biologie Médicale n° 96 ? Juillet 2012

La proximité comme point commun
Le nouveau Gouvernement veut préserver et renforcer l'offre de soins de proximité. Le SDB partage cette position concernant l'offre de biologie médicale. Ce qui passe par la défense de la biologie médicale libérale. Mais de la théorie à la pratique, le pas est difficile à franchir. Pourtant, c'est dès maintenant qu'il faut agir pour préserver cette offre de qualité sur tout le territoire, au risque de la voir rapidement disparaître.

Biologie Médicale n° 96? Juillet 2012

Un programme chargé
Les dossiers à traiter sont connus et cela fait des mois que le SDB se bat pour les faire avancer. Baisse des tarifs, renforcement juridique de l'exercice libéral, assouplissement de l'accréditation, désignation des URPS de biologistes en régions, facturation des examens transmis, DPC… : les sujets s'accumulent. Il est temps de les traiter... ou d'annoncer clairement l'abandon de la biologie libérale.