Panier Vide

ACTUALITÉ PROFESSIONNELLE

Les biologistes médicaux peuvent vacciner (cf. article sur le site sdbio.eu). Depuis le 27 septembre, ils peuvent commander des doses de vaccin Pfizer et/ou Moderna auprès de la pharmacie d’officine de leur choix. 

Comme indiqué par les ARS auprès des laboratoires de biologie médicale, « la solution retenue pour que les LBM transmettent aux ARS les documents demandés pour justifier de leur situation au regard de l’obligation d’accréditation est le message électronique ». En effet, la plateforme de télédéclaration, via BIO2, n’est pas fiabilisée à ce jour pour ce sujet. Vous aurez à déposer ultérieurement votre liste de portées déclarées sur Biomed.

Les médias en parlent largement depuis hier matin : les tests de dépistage Covid antigéniques et PCR ne seront plus systématiquement gratuits à partir du 15 octobre sauf exceptions. Explications.

Vous le savez, le SDB est engagé depuis le démarrage du chantier dans le Ségur du numérique en santé, le seul volet du Ségur qui concerne vraiment les biologistes médicaux. Ce chantier avance selon les objectifs initiaux. Comme nous vous en avons informé au cœur de l’été, les arrêtés de financement des éditeurs de logiciels de SIL ont été publiés et d’autres étapes vont bientôt être franchies. Le SDB, par l’investissement quotidien de Bruno Gauthier, son vice-président et François Blanchecotte, son président, participe à la task force biologie et y remontent les contraintes et besoins de biologistes médicaux libéraux et de leurs laboratoires.

La crise sanitaire du Covid a nécessité la mobilisation de nombreux professionnels pour faire face aux différents stades de prise en charge, du dépistage à l’hospitalisation et au suivi. Des besoins de formations express ont vu le jour. C’est l’heure du bilan et de la consolidation.

Veuillez trouver ci-dessous le message de Santé publique France à propos de l'enquête flash de demain mardi 14 septembre.

Vous le savez, le chantier du numérique fait l’objet de toutes les attentions sous le vocable de Ségur du numérique, ou Ségur de la biologie, pour les sujets qui concernent spécifiquement les laboratoires de biologie médicale.

L’obligation vaccinale s’impose bel et bien à tout le personnel exerçant en laboratoire de biologie médicale. Aucun doute n’est possible sur ce point. Si on peut regretter que ni les biologistes médicaux ni les laboratoires de biologie médicale ne sont spécifiquement cités dans la loi adoptée début août, deux mesures les couvrent automatiquement.

Voici en résumé les informations diffusées par le site du ministère de la Santé à partir des textes législatifs et réglementaires publiés cet été.

Deux arrêtés publiés vendredi 13 août au Journal officiel lancent les dispositifs de financement des éditeurs de logiciels pour que les laboratoires de biologie médicale s’équipent en fonction "transcodeur LOINC" et en système de gestion de laboratoire.

Quelle est l’étendue de l’application du passe sanitaire pour les biologistes médicaux et leurs équipes ? Sont-ils aussi soumis à l’obligation vaccinale ? Le ministère de la Santé répond à nos questions liées aux différentes situations que peuvent rencontrer les biologistes médicaux.  

Ce sujet empoisonne la vie des laboratoires de biologie médicale depuis l’établissement du Pass sanitaire. Selon les informations du ministère de la Santé la situation devrait s’améliorer : "afin de pouvoir remettre à tout patient qui en fait la demande un certificat de rétablissement de la Covid-19 suite à un résultat RT-PCR positif valide de plus de 11 jours et de moins de 6 mois à la date de prélèvement, il est possible pour les laboratoires, dès jeudi 29 juillet 2021, de transmettre à nouveau vers SI-DEP le résultat de cette analyse RT-PCR positive aux seules fins qu’un QR code puisse être généré. Dans le cadre de l’extension du Pass sanitaire, il convient donc que vous puissiez transmettre les résultats positifs établis il y a entre 3 et 6 mois aux personnes qui en font la demande."

Suite à notre newsletter d’hier (21 juillet), plusieurs messages et demandes d’informations complémentaires nous sont remontés. La procédure décrite pour se connecter au SI-DEP est bonne. En revanche, des précisions sont nécessaires quant aux conditions d’obtention des éléments de preuves. Explications sur la base des précisions fournies par le ministère.