Panier Vide

ACTUALITÉ PROFESSIONNELLE

A voir, l'épisode #12 de BIO-M consacré en partliculier à l'actualité fiscale impactant les biologistes libéraux.  

Comme toute la profession, c’est avec sidération que le SDB a appris le décès brutal de Stéphane Eimer, fondateur et dirigeant de Biogroup, l’un des principaux acteurs de la biologie médicale de proximité en France. Tous les membres du bureau national et du conseil d’administration du syndicat présentent leurs condoléances à sa famille. 

Au Journal officiel de ce 22 juin, un arrêté acte le retour à la normale pour les tarifs de prélèvements nasopharyngés et des tests PCR : « il convient de rétablir les tarifs de droit commun pour les prélèvements nasopharyngés dans le cadre des tests PCR ; qu’en outre, les résultats de tests PCR étant majoritairement rendus dans des délais inférieurs à 36 heures, la modulation du tarif en fonction du temps d’analyse n’est plus nécessaire. »

Sous la houlette de la DGOS, le SDB, représenté par Bruno Gauthier, vice-président, a participé à un groupe de travail avec la FHP, la FEHAP, la FNMR et la SFIL afin de résoudre les problèmes de concordance entre les examens réalisés par les laboratoires de ville ou les cabinets d’imagerie et les établissements privés et médico-sociaux.

31 05 22

[BIO-M] #11 : dépistage précoce de la MRC ; Escap et coordination médecin-biologiste ; dépistage HPV.

Depuis juillet 2020, tous les biologistes libéraux ont enfin la possibilité de participer pleinement à la lutte contre le cancer du col de l'utérus. La pandémie du Covid-19 a occulté cette avancée majeure pour les femmes, mais il est temps de la remettre au-devant de la scène.

Comme pour le dépistage du VIH, le SDB vous propose une affiche à apposer dans vos laboratoires afin d'informer les femmes sur l'intérêt de se faire dépister. Avec un objectif : prendre en charge au plus vite un cancer de l'utérus au plus proche de son apparition. 

Mais la situation n'est pas tout à fait satisfaisante. Explications avec le docteur Henry-Pierre Doerman, Vice-Président du SDB et exerçant à Bergerac. Il  précise les évolutions qu’il conviendrait de donner au dépistage du HPV afin d’obtenir un gainmaximisé en termes de santé publique.

Le Gouvernement d'Elisabeth Borne a donc été annoncé le 20 mai après-midi par le Secrétaire général de l'Elysée, comme le veut la tradition. C’est Madame Brigitte Bourguignon qui est chargée du ministère de la Santé et de la Prévention. Olivier Véran reste au Gouvernement en tant que ministre délégué au Parlement.

Le Syndicat des biologistes (SDB) salue la nomination d'Elisabeth Borne au poste de Premier ministre et compte sur sa volonté de travailler dans les territoires au plus près des Français pour enfin s'atteler à la modernisation de l'offre de soins de première ligne.

Le modus operandi mis en place pour l’alimentation du DMP des patients privilégie le versement automatique des résultats de ses examens biologiques dans son dossier. Suite à des remontés terrain et l’échange qui a suivi entre la Direction numérique en Santé (DNS) du ministère de la Santé l’équipe DMP du ministère de la Santé et la Direction général du travail (DGT) ; il a été décidé de faire exception pour les examens de biologie prescrits par un médecin du travail.

En effet, pour une série de raisons liées à la nature même des examens (examens préventifs et non curatifs par exemple), à l’annonce… ces résultats ne seront transmis qu'au médecin du travail qui en fait l'annonce au travailleur-patient, et, d'autre part, n'intègreront pas automatiquement le DMP. L’accord du salarié est en effet requis.

Bienvenue dans ce 10e épisode de Bio-M, l’émission du SDB créé pour les biologistes libéraux et pour tous ceux qui s'intéressent à la biologie médicale.

Le ministère de la Santé continue à déployer les éléments d’architecture de l’espace numérique de santé. Au Journal Officiel du 13 avril dernier, deux arrêtés ont été publiés à propos de l’identification numérique des professionnels de santé et des personnes morales. Synthèse.