Panier Vide

Avec les jeunes biologistes

Le SDB appelle tous les biologistes médicaux libéraux à se joindre à la manifestation organisée par les jeunes biologistes, le 8 avril, pour protester contre certaines mesures de la PPL réformant la biologie médicale qui nuisent directement aux jeunes biologistes et donc à l'avenir de la profession.

Quelques améliorations mais des interrogations persistantes sur l'avenir de la profession

Paris le 27 mars 2013 - Les députés ont adopté, lundi 25 mars dans la soirée, la proposition de loi relative à la biologie médicale qui avait été votée par le Sénat le 5 février. Si le texte de l'Assemblée nationale améliore quelques points de l'ordonnance de 2010, il demeure loin du compte concernant toute une série de sujets essentiels pour l'avenir de la biologie médicale, en particulier, l'accréditation, la transparence financière ou encore la nomination des PUPH aux postes de biologiste dans les CHU. Surtout, les débats ont démontré que les pouvoirs publics n'ont toujours pas dissipé le flou entretenu sur le modèle de biologie médicale souhaité pour l'avenir. Un flou profitable à la financiarisation du secteur et propice à l'abandon des jeunes biologistes au bord de la route.

Cher confrères,
 
Nous vous prions de trouver en pièce jointe le rapport de branche des Laboratoires de Biologie Médicale concernant les données 2011.

Les baisses de nomenclature prises par décision de l'UNCAM en date du 26 février 2013 sont publiées au Journal Officiel de ce jour.

Les nouvelles cotations entrent en vigueur 21 jours après la publication, soit le Mercredi 17 Avril 2013.

Fermeture des laboratoires et grève des FSE

Chers confrères,

logo pepVeuillez trouver en pièces jointes tout le matériel nécessaire aux actions du mois d'avril.
1/ Les affiches de fermeture en deux modèles et fichier Word, de manière à ce que chaque biologiste les adapte aux accords locaux.
2/ Le kit FSE pour ceux qui découvrent l'action.
3/ Un ensemble de flyers à éditer largement pour l'information de vos patients.

Il est urgent de prendre en compte les contraintes spécifiques supportées par les laboratoires des départements et régions d'outre-mer

Paris, le 22 mars 2013 - Lors de l'adoption de la proposition de loi de réforme de la biologie médicale par le Sénat, le 5 février dernier, un article 11 prévoyant des modalités spécifiques d'aménagement de la procédure d'accréditation à Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre et Miquelon a été ajouté au texte. "Nous faisons tout pour que les députés décident, les 25 et 26 mars, lors de l'examen de la proposition de loi par l'Assemblée nationale, que cet article s'applique également aux Départements et régions d'outre-mer (Drom) de Martinique, de Guadeloupe, de Guyane, de la Réunion et de Mayotte", expliquent Montserrat Grau et Guy Joseph-Théodore, représentants du SDB aux Antilles. "Nous ne demandons pas d'échapper à l'accréditation ni d'en reculer l'échéance mais nous demandons que soient pris en compte les très forts surcoûts de la procédure dans nos territoires pour aménager les modalités de sa mise en œuvre", ajoutent-ils. Des amendements ont été déposés en ce sens à l'Assemblée nationale.

Suivez en direct, les 25 et 26 mars, les débats à l'Assemblée nationale sur la proposition de loi

Paris, le 22 mars. Le débat va enfin avoir lieu à l'Assemblée nationale sur la proposition de loi portant réforme de la biologie médicale, adoptée le 5 février dernier par le Sénat. Le texte présenté lundi et mardi prochains aux députés a été profondément modifié par la commission des Affaire sociales de l'Assemblée et pose au SDB encore plus de problèmes que celui voté par les sénateurs (prélèvements, accréditation, transparence du capital des laboratoires etc.).

Vendredi 15 mars, le SDB était présent aux côtés de la Confédération Nationale des Syndicats Dentaires et de l'Union Nationale des Etudiants en Chirurgie Dentaire pour réclamer la fermeture l'"université" privée portugaise F. Pessoa.
Syndicats professionnels, Ordre, étudiants, ainsi que l'ensemble des organismes représentatifs de la profession se sont réunis lors d'une manifestation allant de la mairie de la Garde au Campus universitaire de Toulon, réunissant près de 1000 personnes.

Biologie Médicale n° 98 Janvier-Février 2013
Editorial par FRANçOIS BLANCHECOTTE, Président du SDB

La ministre de la Santé, la main sur le coeur, déclare aimer et vouloir protéger les laboratoires de biologie médicale de proximité. Elle l'a encore répété au Sénat lors du débat sur la proposition de loi sur la biologie médicale, les 31 janvier et 5 février. C'était quelques jours après avoir pris part au refus du Gouvernement d'accepter tout compromis sur la baisse des tarifs des actes de biologie pour 2013. C'est ce qui s'appelle l'amour vache.

Biologie Médicale n° 98 Janvier-Février 2013

Il est difficile de le croire mais tout porte à croire que la saga de la réforme de la biologie médicale vit son dernier épisode. Des instants qui requièrent mobilisation et vigilance pour que l'histoire ne se termine pas trop mal.