Panier Vide

Biologie médicale et proximité des soins : 8000 emplois condamnés

logo pepRéunis pour la première fois au sein d'une Plateforme d'Exercice Professionnel, les principales organisations et réseaux de biologistes dont le SDB, membre fondateur de la PEP, tirent la sonnette d'alarme et organisent une vaste campagne de sensibilisation et d'information nationale, régionale et départementale.

En quelques jours, la PEP s'est fait entendre des médias, du grand public et de l'opinion publique. Le 27 novembre 2012, à 18h00, l'audience cumulée des différentes retombées était de plus de 535 millions de téléspectateurs, auditeurs, lecteurs et internautes potentiels pour plus de 270 reportages et articles : 35 reportages télévisés, 21 reportages et sujets radios, 83 articles de presse écrite et 139 articles sur le web.


Cette campagne se décline à travers trois actions :

  • un arrêt de la télétransmission des feuilles de soins, du 29 octobre au 4 novembre
  • une fermeture de l'ensemble des sites de biologie médicale libérale en France, tous les après-midis du 5 au 9 novembre
  • une réunion du plus grand nombre possible de biologistes de France, le 9 novembre, à 13h45, devant les JIB, à Paris La défense

Attention : des circonstances locales peuvent entrainer des changements de dates, notamment pour les régions Martinique, Guadeloupe, Aquitaine. Merci de vous rapprocher du porte-parole de la PEP dans votre région.


Afin de permettre à chacun de participer, la PEP a créé différents outils que vous trouverez ci-après :


Pour tous les biologistes de France :


Pour les porte-parole régionaux de la PEP :

En parallèle de ces outils, la PEP a également déployé une campagne d'information des médias avec le soutien de l'agence LauMa communication. Celle-ci réalise des communiqués nationaux (que vous trouverez ici) et régionaux pour amplifier la mobilisation et la résonance de notre mouvement auprès de l'opinion publique.
Si vous veniez à être contacter par des journalistes, merci de vous rapprocher de l'agence :
Laurent Mignon ou Anaïs Marcovici,
Tél. : 01 73 03 05 20,
E-mail : contact@lauma-communication.


En savoir plus :
Communiqué de Presse du 26 octobre 2012 : "Biologie médicale et proximité des soins : De la parole aux actes !"
Communiqué de Presse du 09 octobre 2012 : "PLFSS 2013 et biologie médicale 8 000 emplois condamnés ?"

signature pep cdp

Adoption de l'amendement n°762

Chers collègues,

Dans le cadre de l'examen du PLFSS 2013 à l'Assemblée nationale, le Syndicat des Biologistes est heureux de vous annoncer qu'à la demande de la profession, le gouvernement a adopté ce jour l'amendement n°762 qui vise à instaurer un principe de facturation séparée pour chaque laboratoire des actes qu'il a réalisés.

A la demande de Mme Elsa PTAKHINE, la réunion du jeudi 25 octobre, initialement prévue à 16h, a été avancée à 14h. La date et le motif de cette réunion avait été annoncés le 15 octobre 2012 et tous les syndicats publics, privés et des jeunes biologistes en avaient été avertis.

Etaient convoqués à cette réunion, les syndicats nationaux, un ou deux représentants du SDB, du SNMB et du SLBC.

Les documents

Voici les documents définitifs revus et corrigés pour que vous puissiez avoir tous les éléments techniques pour que ce mouvement soit le plus important possible.

Au delà de nos différences, chacun ayant peut être un avis plus particulier sur ce mouvement, c'est tous ensemble sur le fondement même de notre exercice et sa pérennité économique que, tous, nous nous battons.

Chers collègues biologistes médicaux, 

Du 8 au 22 octobre 2012, vous êtes appelés à désigner vos représentants au Régime Social des Indépendants (RSI). (Cliquez pour en savoir plus)
Chaque voix pour la liste Professions libérales 2012-UNAPL est un pas de plus vers un RSI où les attentes des professions libérales seront vraiment prises en compte. La défense des intérêts des biologistes médicaux passe par la victoire de la liste Professions libérales 2012-UNAPL.

Convivial et d'accès facile, le site http://www.convention-labo.com/, créé par la Commission Nationale de la Convention Collective des laboratoires extra hospitaliers, a pour mission d'informer les professionnels concernés sur l'ensemble des accords conclus par les partenaires sociaux.

Toute la profession refuse la septième baisse

La Plate-forme d'exercice professionnel (PEP) rassemble pour la première fois tous les syndicats nationaux et régionaux, les réseaux de laboratoires, les syndicats de jeunes biologistes et les associations.
Ils s'expriment d'une seule voix pour refuser la nouvelle et septième baisse consécutive des tarifs de biologie proposée par l'Assurance maladie et en débat à partir de la semaine prochaine au Parlement dans le cadre du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013.

Bonjour,

Vous êtes biologiste médical et vous avez des attentes (innovations, informations techniques, connaissances scientifiques, nouveaux fournisseurs, échanges…).
Nous souhaitons les entendre pour vous proposer des JIB toujours plus proches de vous.

L'obligation conventionnelle d'adhérer à l'IPGM pour le régime de prévoyance entraine la grogne de biologistes médicaux.

Dès septembre 2011 nous vous faisions part de l'échéance du contrat prévoyance au 31 décembre de la même année.
Pour renouveler ce contrat, les parties signataires ont réalisé un appel d'offre public. Le choix fait par la commission paritaire s'est basé sur un classement des offres sur la base d'un rapport établi avec l‘assistance d'un actuaire conseil indépendant et d'un avocat.

  • Ci-joint les deux avenants prévoyance : salarié et cadre (format pdf).

Le SDB interpelle les pouvoirs publics et le Cofrac sur le SH-REF-02

En plein cœur de l'été (le 30 juillet) le Cofrac publiait, sous la référence SH-REF-02, de nouvelles directives "temporaires" relatives à la question, particulièrement sensible, de la validation des examens de biologie médicale pendant les heures de permanence des soins.

Tant en raison de la méthode que du contenu de ce document, le président du SDB, François Blanchecotte, a vivement réagi par lettre officielle en date du 10 septembre, adressée à Jean-Yves Grall, Directeur général de la Santé, au Docteur Anne-Marie Gallot, Bureau qualité des pratiques et des recherches biomédicales, à Daniel Pierre, Directeur du Cofrac, et à Hélène Mehay, responsable section santé humaine du Cofrac.