Panier Vide

La vidéo et la présentation pour tout comprendre des enjeux du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2023. 

Le mardi 11 octobre 2022 de 14h à 17h, le SDB organise une formation sur les conséquences du texte du PLFSS 2023 pour l'exercice de la profession.

Elle se déroulera  par visioconférence et en présentiel au siège du Syndicat des Biologistes, 11 rue de Fleurus, 75006, Paris.

Son objectif : vous permettre d'appréhender le virage de prévention, l'accès aux soins sur le territoire ainsi que de lutter contre la fraude et la soutenabilité de la Sécurité Sociale.

Diriger les autres est un art et, surtout, une compétence à acquérir pour développer l'efficacité et la stabilité de son personnel. Bien qu’accaparés par les tâches du quotidien, il est essentiel pour les cadres et les dirigeants d’en avoir conscience et de se former, comme le souligne Isabelle Caule, consultante, coach certifiée et fondatrice du cabinet Mon Équipe et Moi. Le secteur médical, en particulier la biologie médicale, ne fait pas exception à cette règle intangible.

François Blanchecotte et Géraldine Jacob ont rencontré, pour le SDB, Cédric Arcos, conseiller santé de la Première ministre Elisabeth Borne. Sujets abordés par les représentants du principal syndicat de biologistes médicaux libéraux (43% de la profession) : les enjeux de la démographie professionnelle ; la biologie de proximité et biologie délocalisée ; la régulation des dépenses de biologie ; les missions des biologies médicaux. Explications au fil des tweets.

La fin de l’État d’urgence sanitaire doit intervenir à la fin du mois de juillet. Certaines dispositions d’exception ne seront donc plus applicables, y compris pour les LBM. Le Dr François Blanchecotte, Président du SDB, est en contact avec le ministère de la Santé et son centre de crise sanitaire. Il les a sollicités au sujet d’une série de problèmes qui doivent être réglés d’ici la fin du mois, au risque de pénaliser le bon fonctionnement des LBM et donc le déroulement des dépistages Covid, et ce, au moment où l’épidémie redémarre.

 Retrouvez l'épisode #13 de [BIo-M] le 13 juillet à 18 heures et quand vous le souhaitez ensuite. 

Soins non programmés, accès aux soins, prévention… : "Vous pouvez compter sur nous pour bousculer les habitudes et les schémas de pensée".

Depuis un décret de février 2022, les Infirmiers en pratiques avancée (IPA) ont accès à la prescription d’un certain nombre de produits de santé (voir l’article R5132-6 du Code de santé publique). L’occasion de rappeler que les biologistes médicaux (médecins ou pharmaciens) sont également cités dans cet article qui autorise les pharmaciens d’officine à délivrer les produits de santé prescrit par les professionnels cités. Un article qui prend de plus en plus d’importance aujourd’hui dans un contexte de réflexion sur l’évolution des compétences des uns et des autres.

Lors du dernier comité de suivi du Ségur numérique, le COSUI, il a été décidé de décaler la fin du déploiement de la première phase d’investissement.