Panier Vide

11 mai 2020

CNP-BM : Avis de synthèse sur les indications de réalisation des tests sérologiques Spécial

Évaluer cet article
(0 Votes)

Le Conseil national professionnel (CNP) de biologie médicale a adopté et diffusé le 8 mai dernier un avis réalisé avec les cellules de crise de l’AP-HP et la collégiale de microbiologie-virologie de la même AP-HP sur le bon usage des tests sérologiques pour détecter la présence passée ou présente du Sars-CoV-2 chez certaines personnes, en particulier les professionnels de santé.

L’Avis du CNP-BM s’attache tout d’abord à préciser la visée des tests sérologiques : « La sérologie met en évidence la réponse du patient à une infection qui peut être au début de l’évolution en présence d’IgM seules, ou en fin d’évolution ou guérie en présence d’IgG ». Par ailleurs, « en période de circulation importante du virus, la PCR seule ou combinée à la recherche d’IgM et/ou d’IgG doit être réalisée largement pour identifier les patients contagieux et les isoler. En fin d’épidémie, la sérologie permet d’évaluer l’incidence globale de la maladie. »

Les indications d’usage

Dans ces conditions, il convient de rappeler les indications d’usage des tests sérologiques. Pour ce qui est des tests automatisables (IgG+IgM ou Ig totales), l’AP-HP se conforme à l’avis de la HAS sur le sujet. Ce qui signifie qu’ils doivent être réservés :

  • aux enquêtes séro-épidémiologiques effectuées dans le cadre de la surveillance épidémique ;
  • aux professionnels soignants et d’hébergement collectif non symptomatiques lors du dépistage et de la détection des personnes-contacts, après une PCR, négative, uniquement à titre individuel sur prescription médicale ;
  • au diagnostic initial, de rattrapage ou étiologique à distance chez des patients symptomatiques avec tableau clinique évocateur et PCR négative ou non faite dans les sept jours suivant l’apparition des symptômes.

Les tests rapides (TROD, autotests), eux, ne font pas, pour l’instant, l’objet de recommandations.

Les précisions à faire aux patients

Surtout, les laboratoires qui effectuent les tests sérologiques doivent préciser aux patients que :

  • à ce jour, les données disponibles sur les tests sérologiques de Covid-19 ne permettent pas de conclure sur le caractère protecteur d’un résultat positif vis-à-vis d’une infection ultérieure par le Sars-CoV-2 ni sur la durée d’une éventuelle protection ;
  • à la date de la transmission des résultats individuels et avant l’analyse de l’ensemble des résultats, ils attestent d’un antécédent de Covid-19 en cas de positivité et à l’absence de Covid-19 antérieur en cas de négativité répétée à deux semaines d’intervalle ;
  • quel que soit le résultat du test sérologique, les mesures barrière, à l’hôpital et en dehors, sont la protection la plus efficace contre cette infection.

Informations supplémentaires

  • Accès Restreint: non
Dernière modification le jeudi, 14 mai 2020