Panier Vide

Les quatre membres du SDB candidats aux élections du Conseil d’administration de la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) ont été largement élus (avec des taux allant de 88 à 98%). 

Un comité de suivi du protocole s’est réuni le mercredi 17 février 2021. Ce point entre l’Assurance maladie et les syndicats représentatifs de la profession était important car il a permis de revenir sur l’année 2020 et de projeté l’avenir du protocole dans les prochains mois. Il s’agissait également d’acter l’entrée en vigueur de baisses de nomenclatures qui devaient s’appliquer en avril 2020 (voir la liste des baisses de tarifs) et qui avaient été suspendues en raison de la crise sanitaire.

Le Journal officiel du 2 mars a publié l’arrêté qui permet aux laboratoires de biologie médicale de fabriquer leurs réactifs pour le criblage des tests Covid positifs.

Lors d'une réunion avec les professionnels de santé à laquelle le SDB était présent, le ministère de la Santé a annoncé l'arrivée cette semaine du premier anticorps monoclonal disponible en France, sous le statut d’ATU de cohorte (le BAMLANIVIMAB 35 mg/mL, flacon de 20 mL, solution à diluer pour perfusion des laboratoires Eli Lilly SAS). 

Ballotés depuis un an entre incertitude sanitaire et explications médicales anxiogènes, de nombreux Français souhaitent comprendre ce qu'il se passe. C'est dans cet esprit que les biologistes médicaux veulent partager leurs connaissances sur le virus et les techniques de dépistage qu'ils mettent en œuvre.

Ce nouvel épisode explique la manière dont le virus mute, nous gâchant ainsi le plaisir de vacciner en paix, et sur la manière d'identifier ces variants.

La réforme des retraites a été suspendue avec la pandémie, mais le sujet va revenir d’une façon ou d’une autre dans l’actualité dans les prochains mois. Il faudra être prêt, vigilant et pugnace pour que la profession garde le pilotage de son régime. Or seules les organisations syndicales seront habilitées par le gouvernement à négocier les décrets d’application de la loi. Et seul le SDB a participé, pour les biologistes médicaux libéraux, aux négociations avec le gouvernement.

Dans ce contexte, n’oubliez pas de voter en février (période de vote du 1er au 5 mars) pour le renouvellement des membres du conseil d’administration de la Caisse d'assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP), c’est très important.

Et votez pour les candidats du SDB !

Le Pr Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé (DGS), vient de diffuser un DGS-urgent sur la "stratégie de freinage de la propagation des variantes du SARS-COV-2" (lire ci-dessous). Le SDB constate avec intérêt que la DGS a pris en compte l’ensemble des remarques faites lors de la réunion du 5 février au cabinet du ministre. Le SDB note en particulier que le séquençage évoqué dans la fiche repère (Voir à la fin de l'article et en lien dans le DGS-urgent) ne limite plus le séquençage aux seuls labroiatroies du secteur public.

Le DGS-Urgent est à lire dans son intégralité. Toutefois, retenez que :

  • Tous les tests positifs, RT-PCR mais aussi les tests antigéniques réalisés par les autres professionnels de santé, doivent faire l’objet d’une identification de variantes par criblage.
  • Le résultat du criblage doit être renseigné dans SI-DEP avec le nom de la variante dans les 36 heures suivant le prélèvement.
  • Dans le cas d’un test antigénique, le patient doit venir faire un nouveau prélèvement au laboratoire qui procédera directement au criblage.
  • Lors d’un résultat positif, le laboratoire doit téléphoner au patient et à son médecin traitant une première fois pour signaler que le résultat est positif, une seconde fois pour donner le nom de la variante.

A noter que chaque laboratoires choisit sa solution de criblage : soit il fait partie d’un groupe capable de le faire, soit ce n’est pas le cas et doit donc transmettre le prélèvement positif au plateau technique désigné par son ARS.

Il y encore peu, l’arrivée des vaccins nourrissait l’espoir d’une sortie de crise sanitaire proche. Mais l’émergence des variants a profondément changé la physionomie de la pandémie. Au-delà de l’assurance donnée par un test RT-PCR qui détermine si vous êtes porteurs ou non du virus et de son ARN, la variation de son génome relance les questions de contagiosité, de morbidité, voire de protection par les vaccins.

La Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS) vient de publier le "Guide sur l’intégration des variants Covid-19 dans SI-DEP, dans sa version stabilisée. " 

Suite aux premiers retours d’expérience des laboratoires qui réalisent des tests de criblage de variants, une nouvelle version ( la v.02 - qui fait suite à la V.1 et la V.1.1) du "Guide sur l’intégration des variants Covid-19 dans SI-DEP" vient d'être publiée.

Bruno Gauthier, vice-président du SDB et trésorier de la SFIL, participe à l'élaboration de ces documents pour qu'ils soient adaptés à l'usage en LBM.