Panier Vide

Fermeture des laboratoires et grève des FSE

Chers confrères,

logo pepVeuillez trouver en pièces jointes tout le matériel nécessaire aux actions du mois d'avril.
1/ Les affiches de fermeture en deux modèles et fichier Word, de manière à ce que chaque biologiste les adapte aux accords locaux.
2/ Le kit FSE pour ceux qui découvrent l'action.
3/ Un ensemble de flyers à éditer largement pour l'information de vos patients.

Il est urgent de prendre en compte les contraintes spécifiques supportées par les laboratoires des départements et régions d'outre-mer

Paris, le 22 mars 2013 - Lors de l'adoption de la proposition de loi de réforme de la biologie médicale par le Sénat, le 5 février dernier, un article 11 prévoyant des modalités spécifiques d'aménagement de la procédure d'accréditation à Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre et Miquelon a été ajouté au texte. "Nous faisons tout pour que les députés décident, les 25 et 26 mars, lors de l'examen de la proposition de loi par l'Assemblée nationale, que cet article s'applique également aux Départements et régions d'outre-mer (Drom) de Martinique, de Guadeloupe, de Guyane, de la Réunion et de Mayotte", expliquent Montserrat Grau et Guy Joseph-Théodore, représentants du SDB aux Antilles. "Nous ne demandons pas d'échapper à l'accréditation ni d'en reculer l'échéance mais nous demandons que soient pris en compte les très forts surcoûts de la procédure dans nos territoires pour aménager les modalités de sa mise en œuvre", ajoutent-ils. Des amendements ont été déposés en ce sens à l'Assemblée nationale.

Suivez en direct, les 25 et 26 mars, les débats à l'Assemblée nationale sur la proposition de loi

Paris, le 22 mars. Le débat va enfin avoir lieu à l'Assemblée nationale sur la proposition de loi portant réforme de la biologie médicale, adoptée le 5 février dernier par le Sénat. Le texte présenté lundi et mardi prochains aux députés a été profondément modifié par la commission des Affaire sociales de l'Assemblée et pose au SDB encore plus de problèmes que celui voté par les sénateurs (prélèvements, accréditation, transparence du capital des laboratoires etc.).

Vendredi 15 mars, le SDB était présent aux côtés de la Confédération Nationale des Syndicats Dentaires et de l'Union Nationale des Etudiants en Chirurgie Dentaire pour réclamer la fermeture l'"université" privée portugaise F. Pessoa.
Syndicats professionnels, Ordre, étudiants, ainsi que l'ensemble des organismes représentatifs de la profession se sont réunis lors d'une manifestation allant de la mairie de la Garde au Campus universitaire de Toulon, réunissant près de 1000 personnes.

Biologie Médicale n° 98 Janvier-Février 2013
Editorial par FRANçOIS BLANCHECOTTE, Président du SDB

La ministre de la Santé, la main sur le coeur, déclare aimer et vouloir protéger les laboratoires de biologie médicale de proximité. Elle l'a encore répété au Sénat lors du débat sur la proposition de loi sur la biologie médicale, les 31 janvier et 5 février. C'était quelques jours après avoir pris part au refus du Gouvernement d'accepter tout compromis sur la baisse des tarifs des actes de biologie pour 2013. C'est ce qui s'appelle l'amour vache.

Biologie Médicale n° 98 Janvier-Février 2013

Il est difficile de le croire mais tout porte à croire que la saga de la réforme de la biologie médicale vit son dernier épisode. Des instants qui requièrent mobilisation et vigilance pour que l'histoire ne se termine pas trop mal.

Biologie Médicale n° 98 Janvier-Février 2013

Malgré les évolutions obtenues lors des débats au Sénat, le SDB ne peut malheureusement pas se réjouir du texte qui a été voté le 5 février par la Haute assemblée. "Nous restons mobilisés pour obtenir des députés des modifications sur plusieurs sujets majeurs qui conditionnent profondément notre avenir", affirmait ainsi François Blanchecotte dès le lendemain du vote. En cause, les mesures adoptées concernant la phase préanalytique, les établissements français du sang, la facturation unique et l'indépendance de l'exercice professionnel.

Le SDB compte sur les jeunes biologistes pour construire l'avenir médical de la profession

fb fnsip 020313François Blanchecotte, président du SDB, était l'invité du congrès de la FNSIP (Fédération nationale des syndicats d'internes en pharmacie) qui s'est tenu le 2 mars à Lyon. L'occasion de rappeler la genèse de la réforme de la biologie médicale et de débattre avec les internes de leurs inquiétudes concernant le devenir de la profession, en particulier son évolution vers une approche industrielle et financière.

La baisse des tarifs est donc actée et se traduit aujourd'hui par celle de 34 actes déterminée unilatéralement par l'Assurance maladie.

Malgré tous nos efforts, nous n'avons donc pas pu conclure d'accord sur un plan trisannuel encadré susceptible de nous donner de la visibilité. Pour la première fois, l'Assurance maladie avait entendu notre demande et ouvert la porte à ce type de logique. Mais c'est au niveau politique que nous avons essuyé un refus catégorique. Ce n'est cependant pas une raison pour reculer ou abandonner cette idée. Le plan négocié et acté par la Cnamts nous donne une base de négociations pour les prochains mois.

Le Cofrac met en application :

- Au 1er Février : la version 05 du SH FORM 05, "Demande d'accréditation selon la norme NF EN ISO 15189 - Questionnaire de renseignements".

- Au 1er Mars : la révision 02 du SH REF 02, "Recueil des exigences spécifiques pour l'accréditation des laboratoires de biologie médicale".